Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La nanochimie : définition

La chimie est bien une science des réaction de l'infiniment petit. Une réaction chimique peut-être aussi induite par des particule nano. On l'appellera maintenant nanochimie quand des nano-objets seront utilisés pour leurs propriétés physico-chimiques spécifiques.

La nanochimie : définition

La nanochimie peut-être définie par l'utilisation de nano-objets, utilisés pour leurs propriétés physico-chimiques spécifiques.

Les nanosciences regroupent l'ensemble des recherches ayant pour objectif la synthèse et l'étude de nano-objets doués de propriétés spécifiques que celles-ci soient physiques, chimiques ou biologiques.

Les nanosciences par construction s'intéressent à des objets physiques de taille de l'ordre de grandeur. Le nanomètre vaut un milliardième de mètre (10-9m). On qualifie de nanométrique des objets dont la taille sera comprise entre une centaine de nm et quelques nanomètres.

La nanochimie étudiée

La cnano Paca propose que la nanochimie repose sur la maîtrise et la compréhension de la réactivité de la matière à des échelles sub-microniques. Elle s’appuie notamment sur une démarche bottom-up pour élaborer de nouvelles structures hiérarchisées, organisées et texturées à différentes échelles. Ainsi, la chimie, au cours de ces dernières décennies, a en partie quitté le domaine de l’exploration pour devenir une science de création.

La Nanochimie est actuellement étudié dans les universités françaises comme à Paris, Grenoble (pôle de compétences et d'excellence) Bordeaux ou Starsbourg (Nanochimie Unistra), accessible via Erasmus ou Mundus Master.

Ces formations visent à donner à l'étudiant des compétences approfondies en chimie pour les nanosciences (chimie moléculaire et supramoléculaire, polymères, nanomatériaux, fonctionnalisation de surfaces) et des notions en physique et/ou biologie pour une ouverture vers les autres domaines concernés par les nanosciences.

Source : www.senat.fr, UNISTRA, Université Joseph Fourier de Grenoble, NanoChem Université de Liège

nanchimie

nanchimie

Tag(s) : #Sciences

Partager cet article

Repost 0