Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chaque seconde, 206 kg de déchets finissent dans les mers et les océans. Ces déchets polluent les océans et participent à la création de "continents de plastique", véritable fléau pour les espèces marines.

Asphyxie, indigestion, ces déchets tuent des milliers de mammifères marins.

Si la pollution massive des océans est un enjeu global, l'Union européenne n’a cependant pas d’excuse pour rester les bras croisés. Il est urgent d’agir : dans certains endroits de nos mers et océans, on compte six fois plus de plastique que de planctonet 250 milliards de particules plastiques flottent actuellement en Mer Méditerranée. La production mondiale de matières plastiques, qui constituent jusqu’à 80 % des déchets marins, s’élevait en 2008 à 245 Millions de tonnes, dont un quart rien qu’en Europe. Cette production devrait tripler d’ici à 2050.

La pollution des océans par les déchets nous concerne tous ! Il est de la responsabilité de L’Union Européenne et de ses Etats Membres de protéger le milieu marin, les côtes et la santé de ses citoyens.

Des mesures pour réduire la pollution des océans !

Depuis peu, la Commission européenne étudie toutes les options pour convertir l’économie européenne en une économie circulaire. Plus vertueuse et durable, son principe est de retenir les ressources, matières et produits dans l’économie pour les réutiliser. Ainsi, plus de gaspillage des ressources et moins de déchets qui finissent dans le milieu marin.La Commission Européenne a proposé une communication sur l’économie circulaire rendue publique en juillet 2014. Ce document, soumis à l’examen des institutions européennes, incite à une réduction d’ici 2020 de 30 % des dix types de déchets les plus fréquemment trouvés sur les plages.

Cela n’est pas suffisant !

Cet objectif de réduction ne concerne qu’une toute petite partie de la grande masse de déchets qui se trouvent dans le milieu marin. L’effort demandé ...

Source : https://www.change.org/p/stop-aux-océans-poubelles

Tag(s) : #santé

Partager cet article

Repost 0