Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alimentation locale, consommation collabirative, agriculture durable, emplois locaux ... XAnge Private Equity (filiale de la Banque postale), et SOLID, viennent de participer à la levée de fonds de la Ruche qui dit Oui ! une place de marché e-commerce dédiée aux produits d’alimentation locaux pour un montant total de 1,5 million d’euros.

 

 

 

 

XAnge et SOLID disent oui à la Ruche !

 

Les aspirations alimentaires des français évoluent : choix du bio, du local, quête de goût et de qualité, recherche d'un lien direct avec les producteurs. Avec elles, les réseaux de distribution en circuits courts se développent (AMAP, Paniers Bio...). Pourtant, sur Internet, un agriculteur peut difficilement vendre ses produits en direct, en particulier lorsqu'il s'agit de produits frais.

 

La Ruche qui dit Oui ! propose la première plateforme technologique qui fait se rencontrer l’offre des producteurs et la demande des consommateurs. La vente se fait en ligne et la distribution physiquement dans des « Ruches », marchés éphémères hébergés dans des espaces publics ou privés. Le service internet permet la gestion complète des ventes, des flux de trésorerie et de la facturation. Localement, chaque Ruche est tenue par un entrepreneur ou une association. Rémunéré par une commission sur les ventes, leur rôle est de créer et animer les communautés d’acheteurs et de vendeurs, animer les ventes et organiser les distributions physiques.

 

L’entrée de XAnge, via ses FCPI, et du fonds solidaire SOLID va permettre à La Ruche qui dit Oui ! de poursuivre le développement de sa plateforme, de renforcer le maillage territorial, l’animation et l’accompagnement des responsables de Ruches et des producteurs locaux et enfin d’améliorer la logistique, clé de voûte des circuits courts. La Ruche qui dit Oui ! souhaite devenir la plateforme web qui facilite le développement d’une économie décentralisée, en proposant des applications de gestion et de coopération à la portée de tous.

 

Cette deuxième levée de fonds fait suite à un premier tour de table engagé fin 2010 auprès de Marc Simoncini, Kima Ventures et Christophe Duhamel, co-fondateur de marmiton.org. Ses deux fondateurs, Guilhem Chéron et Marc-David Choukroun restent majoritaires au capital.

 

Pour la Ruche qui dit Oui !, cette levée de fonds donne du crédit au projet même de l’entreprise : faire se rencontrer les outils web et les circuits courts et inscrire l’ensemble dans une démarche participative. «Ce choc de cultures fonctionne. Les circuits courts s’enrichissent, se structurent et trouvent de nouveaux débouchés grâce à notre outil » explique Guilhem Chéron, co-fondateur de la Ruche qui dit Oui !. « Et dans le même temps, notre plateforme évolue grâce à l’expérience et aux retours des producteurs bien ancrés dans le terrain. Tous ensemble, nous accompagnons l'évolution du monde agricole.»

 

 

 

La Ruche qui dit Oui !

 

Fondé en décembre 2010 par Guilhem Chéron et Marc-David Choukroun, La Ruche qui dit Oui ! est un concept de commerce locavore qui s'inscrit dans une démarche de circuit court et de consommation responsable. Il permet d'optimiser cette nouvelle forme de commerce en rapprochant des producteurs à des consommateurs par l'intermédiaire d'une structure locale qui assure la distribution hebdomadaire (La Ruche) et d'une plate-forme e-commerce qui permet l'établissement de la commande et de sa facturation. Le fonctionnement du service permet une vente directe entre les producteurs fermiers et les acheteurs pour vendre légumes, fruits, viande, poisson, produits laitiers, pain...

 

La Ruche qui dit Oui ! a obtenu l'agrément officiel de l'État « Entreprise sociale et solidaire » qui reconnaît ainsi son rôle actif dans le soutien des petits producteurs et le développement d'une nouvelle économie de proximité.

Cette gestion, démocratique et participative, s'engage à répartir équitablement les revenus. Le producteur touche 79% du prix de vente de ses produits tandis que la structure locale touche une commission de service de 7,9%. La part restante intègre la tva, les frais bancaires et du service internet.

 

Lancé commercialement en septembre 2011, le réseau comptait en Octobre 2012 : 150 Ruches en activité et plus de 350 en préparation, 75 000 inscrits dont plus de 2000 producteurs.

 

 

 

Source : communiqué Xange et Solid disent Oui à la Ruche

 

 

Tag(s) : #bio et agriculture durable viticulture

Partager cet article

Repost 0