Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que les investisseurs cherchent des relais de gains, appelés pudiquemant "relais de croissance", en s'orientant vers les produits de base alimentaire (blé ...), voici un petit apperçu du monopole mondial des marques alimentaires.

 

Unilevers-P&G-Nestlé-Johnson&Johnson-Pepsico-Mars

 

 

KRAFT Food + Coca Cola + Pepsico + Kellog's + Mars + Unilevers + Johnson and Johnson + P&G + Nestlé

Une poignée de grands groupes détiennent tous nos produits de consommation occidentaux. Ces monopoles créent un contre-pouvoir financier important qui orientent nos politiques. Malgré cela quelques brèches arrivent à s'ouvrir pour laisser un entrefilet sur des recommandations sanitaires ou financières. Dernière en date, Coca-Cola France qui entendait arréter l'investissement dans ses usines d'embouteillage en France, si la sur-taxe sur les boissons gazeuses était instauré. 


 

Unilevers-P&G-Nestlé-Johnson&Johnson-Pepsico-Mars

KRAFT Food + Coca Cola + Pepsico + Kellog's + Mars + Unilevers + Johnson and Johnson + P&G + Nestlé

 

L'alimentation mondiale enjeu spéculatif

Voila ce que l'on peut lire actuellement et l'on retiendra des mots qui mit ensemble sont choquants ! rendements significatifs  difficles à obtenir ... matières premières agricoles ... actifs générateurs de plus-values ... Gautier Le Molgat Responsable du service Analyse et recherche Agritel, Benjamin Louvet Associé Gérant Prim' Finance ou Benoit Labouille  Directeur général  Offre et Demande Agricole se prettent au jeu dans une interwieu, surréaliste. On peut gagner un maximum de pognon en juant sur les prix de matières premières alimentaires de base. C'est scandaleux et irresponsable car les répercutions deviennent mondiale pesant sur le prix de l'alimentation des populations ainsi que sur les produits dérivés issus de ces matières premières. Il ne reste plus qu'a continuer a substituer des matières premières naturelles par des dérivés chimiques comme il se pratique dans l'alimentaire ou les produits de soins et d'hygiènes, augmentant ainsi les allergies, problèmes de peau, mal formation voire intoxication.

"Dans cet environnement des marchés tumultueux, où des rendements significatifs sont difficiles à obtenir, les matières premières agricoles pourraient s'avérer être des actifs générateurs de plus-value. Quatre matières premières en particulier, le blé, le maïs, le soja et le colza".

 

 

Source : http://www.convergencealimentaire.info/ et EasyBourse

 


Tag(s) : #économie

Partager cet article

Repost 0