Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lutter contre la précarité énergétique et accélérer le développement des énergies renouvelables : c'est l'objectif de la convention qui vient d'être signée entre Martin Malvy et Patrick Corbin, directeur Sud-Ouest de GrDF alors que se tenaient à Toulouse les 1res rencontres dédiées à la filière biogaz en Midi-Pyrénées. 

 

 

Midi-pyrénées-développement-durable

 

Midi-Pyrénées possède un fort potentiel de développement d'unités de méthanisation de par l'importance de son secteur agricole et agroalimentaire. En effet, pour rappel, le biométhane (qui compose le biogaz, ou gaz naturel) est obtenu grâce à la fermentation de déchets organiques (la méthanisation). C'est une énergie propre dont les avantages sont évidents : "C'est écologique, car le procédé utilise des déchets organiques (issus de l'agriculture ou de l'industrie agroalimentaire), et c'est économique car cela évite des frais de mise en décharge", expose Thierry Gless, directeur Territoires et Développement à GrDF Sud-Ouest. Malgré les bénéfices de la méthanisation, Midi-Pyrénées compte à ce jour seulement 17 installations biogaz.


"Une installation biogaz est un projet complexe, nécessitant un montage relativement long (étude de faisabilité, étude de projet, consultation des entreprises, construction, mise en exploitation, etc.) de l'ordre de 3 à 4 années", explique l'ARPE, l'agence régionale du développement durable. "D'après nos estimations, le potentiel de production du biogaz en Midi-Pyrénées pourrait atteindre jusqu'à 2200 GWh par an en Midi-Pyrénées, soit l'équivalent d'1/4 de la consommation de gaz (résidentiel et tertiaire)


Et si ce potentiel était utilisé, cela permettrait d'éviter l'utilisation de 200 millions de litres de fuel, tout en créant au moins 1 000 emplois directs. Partant de ce constat, 16 zones ont été identifiées pour le développement de démarches collectives-territoriales" a déclaré Martin Malvy.

 

Structurer la filière biogaz

C'est pour organiser la filière et accélérer le développement des énergies vertes que la Région et GrDF ont signé une convention sur 3 ans. Elle engage la collectivité à répertorier les endroits les plus propices à l'installation d'une unité de méthanisation, et l'entreprise à vérifier la qualité du gaz produit et sa possible injection dans les réseaux existants. "Il est nécessaire de donner plus de visibilité à la filière pour qu'elle soit viable", considère Thierry Gless. 
Selon le directeur territoires et développement à GrDF Sud-Ouest, "GrDF n'a aucun intérêt économique dans ce projet mais nous sommes une entreprise française. Il est important pour nous que du gaz français soit distribué par nos réseaux plutôt que du gaz importé." Par ailleurs, la production de biogaz en France permet de lutter contre l'incertitude sur les prix. Et les initiatives se multiplient selon l'ARPE : "22 opérations ont été financées et 75 sont en cours d'étude". Dans le cadre de son plan Midi-Pyrénées Energies 2011-2020, doté de 300 millions d'euros, la Région Midi-Pyrénées a lancé un dispositif « Biogaz 2011-2014 », afin d'identifier et de soutenir des projets durables et de qualité autour de la méthanisation.

 

Lutter contre la précarité énergétique

(...)

 

 

Source : Sophie Arutunian, à Toulouse (Objectif news)Sophie Arutunian, à Toulouse (Objectif news)

 

Carte de France du biogaz et définition - Durableo

Biogaz en France : voici la première carte de France présentantles installations recensées, de production et valorisation de biogaz en... Lire la suite ›

 

 

 

Tag(s) : #NRJ vertes

Partager cet article

Repost 0