Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En pleine affaire d'espionage des bornes électriques d'AutoLib à Paris, BMW présente son offre de véhicules électriques au salon de Francfort, et notamment sa BMWi3. Néanmoins le scandale ne fait que commencer ...

 

BMW i3

La BMW i3, lancée en novembre en France, devrait coûter un peu moins de 35.000 euros. (c) Sipa

BMW entre espionage et présentation de  véhicule électrique

"Le salon de Francfort va envoyer un signal fort au monde". Lors de la pré-ouverture à la presse de la grande messe automobile allemande lundi 9 septembre, le PDG de BMW Norbert Reithofer n'y est pas allé par quatre chemins pour présenter la première voiture 100% électrique du groupe. Arrivé sur le stand de la marque dans la nouvelle BMW i3 devant un parterre d'invités triés sur le volet, le patron de la marque allemande s'est fait l'apôtre de la "mobilité durable" et des véhicules électriques. Tout un symbole pour un constructeur plutôt associé jusqu'ici aux grosses cylindrées et aux berlines sportives.

Avec son nouveau modèle i3, présenté en première mondiale à Francfort et qui truste l'allée centrale du stand du constructeur, BMW compte marquer les esprits et conquérir un marché qui reste largement à défricher sur le segment premium. Le tout sans s'éloigner de l'ADN du constructeur. Car si la BMW i3, en vente dès novembre en France, n'est pas à proprement parler une sportive, elle n'a pourtant pas à rougir de ses performances.

 

(...) 

 

Source : Article BMWi3 Callenges

Tag(s) : #mobilité durable

Partager cet article

Repost 0