Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résultat du Grand Prix de l'économie du Développement Durable Midi Pyrénées : l'entreprise Braley Rouergue Loca Benne, installée à Bezonnes dans l’Aveyron, est engagée dans une double démarche de développement durable. Elle vend des services verts (traitement de bois et de déchets verts et production de bois-énergie) et son propre process de production tente de réduire l’impact de son activité sur l’environnement.

 

 

Grand Prix 2009 de l'économie du Développement Durable en Midi Pyrénées

L’entreprise Braley, c’est avant tout l’histoire d’un homme, agriculteur aveyronnais, fils et petit-fils de paysan : Christian Braley, 61 ans. Il démarre son activité de façon traditionnelle en 1972 en investissant dans une camionnette qui assure la récolte du lait de brebis. En 1976, il propose aux agriculteurs un service de collecte de blé, puis de céréales, de vendanges, de tomates et de riz. Dès 1990, Christian Braley, aujourd’hui secondé par son fils Ludovic, s’oriente vers la récupération des déchets bois, déchets industriels bruts, et leur recyclage.

 

Braley : la société

En 1999, le chef d’entreprise met en place une plateforme de valorisation des déchets organiques (broyage de bois et compostage de déchets verts) puis ouvre en 2005 le Centre de tri de Bozouls (4 millions d’euros d’investissement) à 20 km de Rodez. Ce centre de 5000 m2 permet de trier les DIB (déchets industriels banals) ainsi que la collecte sélective des ménages. Cette année, Braley a ouvert un bâtiment pour le stockage et la préparation de bois-énergie. « Pour des raisons écologiques et économiques, le chauffage au bois est en pleine expansion, explique Christian Braley. Nous avons décidé de nous positionner sur le marché des plaquettes fines et sèches, bien adaptées aux chaudières domestiques. Le bâtiment de ce produit durable est lui-même équipé de 3 400 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture. Une technique qui permet le séchage solaire des plaquettes de bois. »

 

Parallèlement, Christian Braley s’engage sur tous les aspects du développement durable : utilisation de véhicules propres, formation des conducteur à l’éco-conduite, utilisation de carburants alternatifs, création d’un puits canadien, etc. Enfin l’entreprise, définitivement orientée développement durable et très attachée à son territoire, utilise son outil de production pour sensibiliser les Aveyronnais aux questions d’environnement. Depuis 2006, Braley (6,6 M€ de CA prévu en 2009) organise sous un chapiteau de 3 000 m2 des expositions à vocation pédagogique. « En 2010, explique Christian Braley, nous allons réhabiliter une ancienne grange en pierre et y créer un espace de réunion et d’accueil de groupes. »


lien : www.braley-france.com

 

 

Les nominés

 

• Midisolaire
L’entreprise de Benoît Moulas créée en 2008 est spécialisée dans la maîtrise d’œuvre de solutions de production d’énergie solaire photovoltaïque. Installée à Beauzelle (31), Midisolaire est la première entreprise française à obtenir le nouveau label Pass'Innovation du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), pour son système de panneaux intégrés au bâti, Miditop. « Il s’agit, explique Benoît Moulas, d’un système breveté qui répond aux exigences des assureurs d’installations photovoltaïques et qui garantit une longévité exceptionnelle des panneaux. Nous travaillons actuellement sur six nouveaux produits. Sur notre deuxième exercice, nous allons investir 500 000 € en R&D. La crise économique a montré qu’il fallait investir dans les activités de développement durable. C’est ce que nous faisons. » L’entreprise qui a réalisé 2,2 M€ sur son premier exercice (bouclé au 30 juin 2009), prévoit 5,5 M€ pour l'exercice en cours. En 2010, le chiffre d’affaires devrait atteindre 30 M€.
www.midisolaire.fr

 

• Vegeplast
En 2010, l’entreprise de Vincent Pluquet, spécialisée dans la fabrication et la conception de matériaux plastiques d’origine végétale, aura doublé sa superficie. Un nouveau bâtiment de 2 000 m2 est en construction à Ibos à 6 km de Tarbes (65) où est installée l’entreprise depuis 2008. « Nous sommes sur un marché porteur, explique Vincent Pluquet. A la création de Vegeplast en 2003, les industriels n’étaient pas toujours très convaincus. Aujourd’hui, ils anticipent les taxes carbone, les pénalités fiscales, etc. et s’intéressent à tout ce que nous pouvons leur proposer ! »
Vegeplast  devrait réaliser un chiffre d’affaires de 1,3 M€ en 2009 (600 K€ en 2008) et prévoit 5 M€ en 2010. Quant aux effectifs ils devraient évoluer en parallèle : de 13 salariés actuellement, Vegeplast a prévu de passer à 30 ou 40 dès 2010. L’entreprise produit et commercialise des ties de golf, des couverts ou des liens de parachute pour la DGA, et travaille sur de nouveaux produits innovants. En août, un projet de recherche auquel elle participe dans le cadre d’Agrimip Innovation, Vegepack, a été sélectionné lors du 8e appel d’offre du Fonds unique interministériel (FUI). Avec le groupe agroalimentaire 3A, les sociétés Vivanat (32), Arcadie (12) et Mécaplastic (85), ainsi que deux laboratoires (INPT-Ensiacet et CIRIMAT-CNRS), Vegeplast produira un emballage 100% végétal en milieu humide pour le fromage et la viande. Une première mondiale et l’assurance d’une reconnaissance internationale.
www.vegeplast.com

 

• Ecocert
Celui qui ne connaît pas le nom Ecocert n’a jamais mangé bio… ou ne lit pas les étiquettes ! Car aujourd’hui Ecocert, créé en 1991, est l’un des leaders mondiaux d’un domaine en pleine expansion : le contrôle et la certification des produits biologiques. PDG et co-fondateur d’Ecocert, William Vidal est désormais à la tête d’une entreprise qui compte 420 personnes (dont plus de 250 ingénieurs et techniciens). L’entreprise est installée à L’Isle-Jourdain, dans le Gers, mais rayonne à travers le monde. Après avoir amorcé son développement à l’international en 1998 (avec la certification de matières premières bio à Madagascar et  en Turquie), Ecocert travaille avec des opérateurs de 90 pays et compte 15 filiales, notamment en  Allemagne, Brésil, Canada, Chine, Colombie, Équateur, Espagne ou États-Unis.
www.ecocert.fr

 

 

Source : ML pour ObjectifNews

Tag(s) : #PME vertes

Partager cet article

Repost 0