Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec VIGICRUE il est possible de suivre les alertes sur les montée des eaux. Découverte, avec la question : Paris sera elle sous les eaux de crues de la Seine ?

 

 

Actualisation le jeudi 16 mai 2013 à 17h22
Prochaine édition le vendredi 17 mai 2013 à 10h00



Etat maximum de la vigilance "crues" : Niveau max

Niveau 4 : rouge

Rouge : Risque de crue majeure. Menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Niveau 3 : orange

Orange : Risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Niveau 2 : jaune

Jaune : Risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d'activités saisonnières et/ou exposées.

Niveau 1 : vert

Vert : Pas de vigilance particulière requise.


Tronçons de cours d'eau en vigilance "crues" : RSS Vigicrues : Tronçons de cours d'eau en vigilance "crues" (RSS 2.0) 

Toutes les heures mentionnées sont des heures légales.
Cliquez sur une zone de la carte pour afficher le détail par Service de Prévision des Crues (S.P.C.).

Carte de vigilance de Météo-France : 

 

Paris :

Tronçon : Seine troyenne


Les précipitations très intenses survenues début mai ont conduit à une montée significative des niveaux des bassins de la Seine Amont. Cette hausse s'est ensuite propagée au tronçon Seine Troyenne en provoquant des débordements importants la semaine dernière.
Depuis le début de la semaine les niveaux ont diminué lentement sur l'ensemble du tronçon et sont actuellement stables.
Crue remarquable pour la saison
Voir tableau ci-joint.

Pour le tableau de prévisions, voir le PDF Prévisions


Tronçon : Seine Bassée Champenoise


Les précipitations du début du mois de mai ont entraîné une montée significative des niveaux des bassins amont de la Seine et de l'Aube.
Par propagation de l'onde de crue en provenance des tronçons Seine Troyenne et Aube Aval, les niveaux sont montés sur le tronçon Seine Bassée Champenoise en fin de semaine dernière. Le pic de crue a été atteint dimanche 12 mai dans l'après-midi. La décrue est désormais en cours et les niveaux baissent très lentement.
Crue remarquable pour la saison
Voir tableau ci-joint.

Pour le tableau de prévisions, voir le PDF Prévisions

 

 

 

BULLETIN NATIONAL D'INFORMATION
ORIGINE :SCHAPI


Carte de référence :16052013_16
Bulletin émis le :16/05/2013à15:51:04
Prochain bulletin le :17/05/2013à10:00:00


Etat maximal de vigilance sur la France : 

Jaune



Commentaire général sur la situation nationale actuelle :
Suite aux pluies des deux dernières semaines, des débordements ont encore lieu sur la Seine en amont de sa confluence avec l'Yonne. La décrue est bien entamée sur la Seine troyenne. Plus à l'aval, sur le tronçon Seine Bassée Champenoise, une lente décrue est amorcée tandis qu'encore plus à l'aval, sur la Seine Bassée francilienne, les niveaux sont stabilisés à des niveaux de débordements localisés.

Une perturbation concerne la France depuis mardi matin. Elle a arrosé chronologiquement, depuis mercredi, les Pyrénées centrales, les vallées de l'Allier, de la Loire amont, du Rhône aval et de la Saône ainsi que l'Hérault amont, l'Ardèche, l'ensemble de la Provence ainsi que l'amont du bassin de la Durance.
L'amont de la Seine et l'amont de la Marne, en crue ces dernières semaines, ont été arrosés dans une moindre mesure.
Jeudi après-midi, l'Ouvèze (84), la Loire bourguignonne (42, 03, 71 et 58), le Var amont (06) connaissent les réactions hydrologiques les plus significatives, tout en restant en-dessous des niveaux de premiers débordements.


Evolution prévue :
La crue de la Seine poursuit sa lente propagation avec, excepté sur la Seine Bassée francilienne, une tendance à la stabilisation des niveaux et à la décrue.
Sur le Seine Bassée francilienne, les débordements dommageables resteront toutefois localisés. Plus à l'aval, après la confluence avec l'Yonne, on ne prévoit pas de débordement dommageable. Les pluies des dernières 36 heures n'auront pas d'effet significatif sur les crues en cours sur ce secteur.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la perturbation actuelle s'évacue vers la Suisse et l'Italie en accrochant les reliefs alpins et jurassiens. A l'arrière, un ciel de traîne se met an place.

La Loire bourguignonne continue sa montée et devrait atteindre sur Digoin les niveaux de premiers débordements dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ailleurs, sur les autres cours d'eau du sud-est de la France placés en vigilance, des montées rapides sont possibles sous les pluies orageuses. Les débordements devraient toutefois rester limités.

Pour des informations plus détaillées, veuillez consulter les bulletins des Services de Prévision des Crues.


Conséquences possibles :
Tenez-vous informé de la situation.
Les premiers débordements peuvent être constatés.
Certains cours d'eau peuvent connaître une montée rapide des eaux.

Conseils de comportement :
Soyez vigilant si vous vous situez à proximité d'un cours d'eau ou d'une zone habituellement inondable.
Conformez-vous à la signalisation routière.

 

 

Source : VIGICRUE 

Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0