Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après le clash EE-LV et le parti Socialiste, il est intéressant de suivre avec attention le nouvel avis de l'Autorité de Sûreté nucléaire qui autorise EdF à déconstruire partiellement la centrale de Brennilis, dans le Finistère. Ces vielles centrales doivent êtres démantelées et la France doit poursuivre ses efforts et engagements a augmenter sa part d'électricté produite, issue des énergies renouvelables.

 

autorite-de-surete-nucleaire-ASN.jpg

 

Les travaux étaient arrêtés depuis 2007 suite à un jugement du Conseil d'Etat car EDF n'avait pas mené d'enquête publique. La procédure administrative a donc été revue et l'Autorité de Sûreté Nucléaire a de nouveau autorisé le groupe à déconstruire partiellement la centrale.

 

parc-nucleaire-francais---carte-de-France-des-centrales-n.jpg

 

Les travaux redémarrent, une centaine de personnes vont travailler sur le site de Brennilis (Finistère) au cours des cinq prochaines années. Le décret paru au Journal Officiel en juillet dernier permet au groupe trois séries de travaux avec l'assainissement du ruisseau qui traverse le site, la déconstruction de la station de traitement des effluents et le démontage de 16 échangeurs de chaleur situés dans l'enceinte du réacteur. Les produits les moins toxiques seront conduits dans les centres de stockage situés dans l'Aube. Les autres rejoindront le centre d'entreposage qu'EDF fait construire à Bugey dans l'Ain. Il sera opérationnel en 2014.

 

Déconstruction des centrales nucléaires EDF

Pour ce qui concerne le cœur du réacteur de la centrale de Brennilis et son enceinte de protection, une demande d'autorisation de démantèlement est en cours. Elle sera présentée aux pouvoirs publics d'ici au 31 décembre 2011. Sachant que les délais d'instruction peuvent être longs, EDF estime que la centrale bretonne sera totalement déconstruite - et le site dépollué - seulement en 2025. Le coût des travaux n'est pas communiqué, il s'inscrit dans l'enveloppe des 2 milliards d'euros provisionnés par EDF pour la déconstruction de 9 réacteurs.

 

Source : L'UsineNouvelle

Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0