Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La couverture de la plus grande usine de France sera terminée d'ici la fin de l'année. D'autres projets avec Michelin sont envisageables selon la direction d'EDF Energies Nouvelles, qui offre une actualité soutenue ces deux derniers mois. Entre rachat de sociétés aux Etats-Unis, financement de projets en Grèce et au Canada, mise en service opérationnel de parc éolien en Italie, la société cherche a s'imposer comme leader des énergies renouvelables.

 

EDF EEN logo

Panneaux photovoltaques : Michelin, première usine de France

Le Progrès - D'ici la fin de l'année, la toiture du bâtiment industriel de l'usine de Blavozy va être recouverte de 22 500 m² de panneaux solaires photovoltaques. L'électricité fournie pourra alimenter 1 200 foyers

Décidément, l'usine Michelin, à Blavozy, voit en grand. L'antenne altiligérienne du manufacturier clermontois, spécialisée dans les pneus de génie civil, va devenir le plus important bâtiment industriel, de France, en surface de panneaux solaires photovoltaques.

Un quart de siècle après son implantation en Haute-Loire, le toit de l'usine de la zone industrielle Blavozy/Saint-Germain-Laprade fait peau neuve, en alliant sécurité et environnement.

Jeudi matin, Christian François, le directeur du site, et Jean-Marc Lecrec, chef de projet de communication et de prévention, ont présenté cette ambitieuse réalisation. Depuis deux ans, la toiture de l'atelier présentait des problèmes d'infiltrations et d'étanchéité. « Notre société ayant signé une charte, intitulée Performance et responsabilité, nous avons décidé de profiter de cette occasion pour mettre en pratique l'une des cinq valeurs fondamentales retenues : le respect de l'environnement, la réduction, sur cinq ans, des effets de gaz et des solvants de 30 à 40 %, et la mise en avant des produits renouvelables , précise Christian François.

Après avoir signé un partenariat avec EDF Énergies nouvelles, Michelin a pu débuter ce gigantesque chantier en mai. Durant un mois, les ouvriers se sont concentrés, principalement, à évacuer les 1 700 tonnes de gravillons qui recouvraient la toiture du bâtiment.

Début juin, commençait alors la rénovation de l'étanchéité pour que soient installés 22 500 m² de panneaux photovoltaques, soit l'équivalent de la superficie de trois terrains de football. Une opération qui sera terminée « d'ici la fin de l'année, si le temps le permet , espèrent les dirigeants.

Une fois l'installation terminée, les panneaux produiront de l'électricité, revendue à EDF, représentant 20 % des besoins énergétiques de l'usine altiligérienne et pouvant alimenter 1 200 foyers (soit le total de la population blavozienne et sangerminoise).

Outre l'aspect écologique, ce chantier est très significatif pour l'image du manufacturier : « Après la période d'austérité que nous avons traversée, à cause de la crise, et les bruits qui ont couru concernant la pérennité de certains de nos sites, l'ampleur de ce chantier prouve aux salariés et à la population que Michelin investit dans l'avenir , affirme, haut et fort, Christian François. A tel point que le partenariat avec EDF Énergies nouvelles pourrait être reconduit pour d'autres usines Michelin en France.

 

 

EDF EEN : Inauguration de la centrale solaire de Gabardan

Les Echos -EDF Energies Nouvelles a inauguré sur 300 hectares une centrale solaire géante de 74 MW. Une vitrine pour l'américain First Solar qui fournit les panneaux solaires et va construire sa deuxième usine européenne dans la banlieue de Bordeaux.

Record mondial pour les Landes. EDF Energies Nouvelles a inauguré vendredi, à Losse, une centrale solaire d'une puissance totale de 74 mégawatts (MW) qui devancera celle de Moura au sud du Portugal. Une première tranche de 2 MW a été équipée avec 11.000 panneaux montés sur des « trackers », des structures mobiles conçues par la jeune société girondine Exosun (dans laquelle EDF EN a 12 %), qui suivent la course du soleil. L'investissement dans cet équipement expérimental s'est élevé à 13,5 millions d'euros, financés par EDF EN, le Feder (2,2 millions d'euros), la région Aquitaine (1,1 million) et l'Ademe (0,5 million).

La centrale fait toutefois majoritairement appel à des panneaux fixes. Trois tranches de 12 MW ont déjà été construites, dont la première est raccordée au réseau électrique et les deux autres en passe de l'être. D'ici à la fin de l'année, ce sont trois autres tranches qui devraient sortir de terre, pour une mise en service d'ici à la fin du premier trimestre 2011, espère Pâris Mouratoglou, le président d'EDF EN. Ce seront alors plus de 1 million de panneaux photovoltaiques qui auront été déployés sur environ 300 hectares pour un investissement total supérieur à 250 millions d'euros financé pour une grande partie par la filiale d'EDF.

 

 

EDF Energies Nouvelles : la société

EDF Energies Nouvelles est spécialisé dans la production d'électricité à partir d'énergies renouvelables.

Le CA par activité se répartit comme suit :
- développement, construction et installation d'unités de production d'électricité (42,4%) ;
- production d'électricité (30,9%) : à partir d'énergie éolienne (n° 1 français), hydraulique, solaire et de la biomasse ;
- vente d'équipements pour énergies renouvelables (23,8% ; EDF Energies Nouvelles Réparties) : notamment panneaux solaires photovoltaïques ;
- exploitation et maintenance de centrales électriques (2,9%).
A fin 2009, le groupe dispose d'une capacité installée de 2 945,4 MW.
La répartition géographique du CA est la suivante : Europe (63%) et Amériques (37%).

 

 

Source : Le progrès, Les Echos

Tag(s) : #NRJ vertes

Partager cet article

Repost 0