Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec l'entrée dans sa société, en 2006, du groupe britannique 3i (spécialisé dans le capital d'investissement), le fondateur Luc Desender reçoit la reconnaissance professionnelle pour son projet audacieux, Electrawinds. Mais d'autres investisseurs de renom rentrent au capital dans cette PME très dynamique comme Dexia, et plus récement le fonds français historique sur le développement durable DEMETER. 

 

 electrawinds-eolien.jpg

 

 

 

ELECTRAWINDS : la société 

Electrawinds est une entreprise d’énergie belge qui produit du courant vert à l’aide d’éoliennes, de centrales à biomasse et de parcs solaires. Ces différentes technologies sont développées, construites et exploitées par Electrawinds même.

 

Le Pdg M. Desender est le prototype du selfmade man. Il a étudié la mécanique automobile A1 mais il n'a pas fini ses études. Lorsque en 1998, il a fondé avec son frère Paul, Electrawinds, il possédait déjà un garage Volkswagen à Bruges. « Tout le monde me prenait pour un fou, quand j'ai dit que je voulais vendre mon garage – qui était rentable- et que je voulais me concentrer sur les moulins à vent » disait Desender dans De Tijd en 2006.

 

 

 

Comme son nom l'indique, à ses débuts, Electrawinds construisait et exploitait des parcs éoliens. Très vite, la société est passée au développement d'autres formes d'énergie renouvelable pour produire de l'électricité issue de ressources renouvelables tel que :

 

  • l'éolien,
  • la biomasse et,
  • le solaire.

 

En tant que pionnier dans le secteur de l'énergie renouvelable, Electrawinds peut se prévaloir d'une large expérience. La combinaison de différentes technologies (éoliennes, à biomasse ET solaires) font d'Electrawinds une entreprise unique dans le domaine de l'énergie.

 

 

eolien-electrawinds-france.jpg

Carte des champs éolien d'Electrawinds en France 

 

 

Depuis 2008, Electrawinds est de plus en plus visible sur le marché international. Les premiers parcs éoliens sont opérationnels en Italie et en France. En 2010, s'y ajouteront la Bulgarie, la Roumanie et probablement aussi l'Afrique du Sud. Dans d'autres pays comme la Serbie, la Pologne et la Namibie, le développement de nouveaux projets bat son plein.

 

 

Dernières actualités d'ElectraWinds

Outre la dernière montée au capital de la société par le fonds français d'investissement vert, à partir de 2011, Electrawinds construira des parcs éoliens en Mer du Nord et elle sera associée à 2 projets offshore : Eldepasco et Rentel. En France, le producteur d’électricité verte belge Electrawinds vient d’acquérir une participation majoritaire (51%) dans la société de développement française Biomelec aux côtés de la Caisse des Dépôts. Biomelec développe actuellement 5 projets de biomasse représentant une puissance cible de 23,6 MW. Cette collaboration avec la Caisse des Dépôts est une étape importante pour Electrawinds dans le développement de ses activités en France.

 

 

eolien-off-shore-mer-du-nord-electrawinds-copie-1.jpgChamps éolien off-shore en mer du Nord : ELDEPASCO

 

Nombre d’éoliennes de 36 à 72 éoliennes

 

Puissance installée  de 3 à 6 MW par éolienne

Hauteur du moyeu  de 71 à 95 mètres

Diamètre du rotor de 90 à 126 mètres

Surfâce du parc 15 km, à 37 km

au large de la côte belge

 

Capacité maximale du parc 216 MW

Energie renouvelable pour la consommation annuelle de 200 000 ménages

 

 

 

Source : L'Echo.be  et  www.electrawinds.be

Tag(s) : #NRJ vertes

Partager cet article

Repost 0