Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faire émerger et une filière bois est primordial pour la France qui détient une grande partie des forêts européennes. En amont comme en aval. Découverte.

 

filiere-bois-foret-de-France.jpg

 

 

Carte de France des Forêts : Les chiffres-clés de la forêt française

 

carte-de-frace-foret-francaise


Voici en quelques chiffres un apperçu de la forêt française :

  • 28% du territoire métropolitain sont couverts de forêts
  • 3,5 millions de propriétaires privés se partagent 12 Mha, soit 75% de la forêt
  • plus de 11.500 collectivités sont propriétaires de 2,9 Mha, soit 15% de la forêt
  • l'Etat possède 1,8 Mha de forêts domaniales, soit 10% de la forêt
  • la forêt publique représente un quart de la forêt française
  • 5,1 millions d'ha sont écocertifiés PEFC
  • chaque année la forêt française produit 100 Mm3 de biomasse boisdont seulement 60% sont récoltés
  • la forêt française séquestre chaque année 80 millions de tonnes de CO2 net, soit l'équivalent annuel de réduction des émissions de la France au titre de Kyoto (première période d'engagement 2008/2012)
  • la consommation de bois à but énergétique représente aujourd'hui l'équivalent de 9,5 millions de tep/an, soit 3,5% des besoins français en énergie et plus de la moitié des énergies renouvelables
  • la forêt abrite 40% des zones Natura 2000
  • la forêt accueille plus de 500 millions de visites chaque année.

 

 

 

FSI.gif

 

FSI et la filière bois

Le FSI entend investir dans les acteurs de la filière bois avec notamment 3 exemples :

  1. EOS
  2. JOSSO
  3. FARGES

 

EO2

Créée en 2006, EO2 est spécialisé dans la production de granulés bois (wood pellets), un combustible écologique et économique destiné à alimenter les appareils de chauffage des particuliers (chaudières, poêles...), des collectivités et des industries. Le granulé bois, fabriqué à partir de sciure et de copeaux de rabotage compactés, offre un haut rendement énergétique. Il constitue un moyen de chauffage écologique dans la mesure où sa combustion est neutre pour l’environnement, sous réserve de reboisement. Par ailleurs, le granulé bois participe à la gestion rationnelle et à l’entretien des forêts françaises, et permet la valorisation des sous-produits et déchets de la filière bois (sciure, plaquettes, etc.). EO2 est présent sur toute la filière du granulé bois : approvisionnement, transformation, distribution, utilisation. La société dispose en Auvergne depuis fin 2008 de la plus grosse unité de production existant en France, avec une capacité de 80 000 tonnes de granulés par an. Compte tenu du fort développement du marché, EO2 prévoit la construction d’un second site dans le Sud-Ouest, qui produira plus de 150 000 tonnes annuelles.

 

Josso

Créée en 1910 dans le Morbihan, la scierie Josso produit environ 1 million de palettes par an, destinées aux secteurs chimiques, plastiques, agro-alimentaire et du bâtiment. L’entreprise dispose d’une ligne de fabrication de palettes récente et automatisée. Son programme de développement passe par le renouvellement de son outil de sciage, afin de passer d’une capacité annuelle de 26 000 m3 de sciages à 50 000 m3, et ainsi de mieux approvisionner l’atelier de fabrication de palettes. Cet investissement offrira également l’opportunité de diversifier la production de la scierie vers les marchés à fort potentiel de la construction bois en valorisant les bois de qualité. Josso entend ainsi proposer une offre locale adaptée aux besoins de la construction bois, en plus de la large gamme de palettes qu’elle produit déjà (350 références disponibles).

 

Farges

Créée en 1958, la scierie Farges à Egletons produit 50 000 m3 de sciages par an, à destination des charpentes, menuiseries et structures pour maisons à ossature bois. Elle s’est engagée dans un ambitieux programme d’investissement, avec pour objectif de multiplier par 3 sa production pour atteindre 150 000 m3 de sciages annuels. Elle compte ainsi capter entre 3 et 4% de parts de marché sur les produits résineux de construction bois, dont la France importe plus de 3 millions de m3 chaque année.

Pour atteindre ces objectifs, une nouvelle ligne de sciage vient d’être installée, et de nouvelles capacités de rabotage et de séchage sont planifiées. Une unité de production de granulés bois permettra en outre de valoriser ses produits connexes (sciure, plaquettes).

Situé au cœur d’un vaste massif forestier, Farges travaille essentiellement les essences de Douglas et d’Epicéa.

 

 

Source : http://www.fonds-fsi.fr/ et l'ONF 

 

Tag(s) : #PME vertes

Partager cet article

Repost 0