Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon le dernier communiqué de la société Global Bioenergies, spécialisée dans les procédés de conversion des ressources renouvelables en hydrocarbures, a annoncé jeudi avoir reçu le visa de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour s'introduire à la Bourse de Paris sur le marché Alternext.

 

 

global_energie.png

 

 

GLOBAL BIOENERGIES : la société

Global Bioenergies, fondée à la Génopole d’Evry, développe un procédé de transformation de diverses ressources renouvelables d’origine végétale en octane, le constituant énergétique de l’essence pour le transport automobile.

Marc Delcourt, co-fondateur et P-DG de l’entreprise, déclare : « Le rendement énergétique attendu et la rentabilité du procédé peuvent métamorphoser l’industrie pétrolière, en apportant au domaine des biocarburants l’innovation de rupture qui lui manquait ».

Global Bioenergies déploie ses activités en les articulant aux capacités uniques en Europe de séquençage et de clonage métagénomiques ainsi que de biologie synthétique du métabolisme à l’Institut de Génomique du CEA à Evry. Un premier accord a été signé entre les deux partenaires.

 

Pour rappel en 2009, Global Bioenergies avait annoncé la clôture de son premier tour de table de plusieurs millions d'euros, souscrit par Masseran Gestion, la filiale de capital-risque de GCE Capital, groupe Caisse d’Epargne.

Conseils de l’opération : Chammas & Marcheteau (Masseran Gestion) et Michel Laval & Associés (Global Bioenergies).

 

Global Energie : le procédé

Global Bioenergies a mis au point un procédé basé sur une innovation de rupture dans le domaine de la biologie synthétique, conçue par Philippe Marlière, un des pionniers du domaine. Ce procédé permet la conversion des carbohydrates (les sucres contenus dans les végétaux), en isobutène, un hydrocarbure aujourd’hui issu du pétrole, qui peut être dérivé en différents carburants, plastiques, et élastomères.

 

Global Energie : les perspectives

 

Un vaste arbre-produit dans les carburants et les matériaux
Ainsi, l’isobutène peut être facilement converti en isooctane, la meilleure des molécules pour les moteurs à essence (indice d’octane de 100), ainsi qu’en composés utilisables pour les moteurs diesel et en aéronautique. Il permet également de fabriquer du caoutchouc synthétique, du verre organique (plexiglas), des lubrifiants pour les moteurs, et certains plastiques (joints d’étanchéité, bouteille plastiques, chewing-gum…).

Le marché actuel de l’isobutène est gigantesque : environ 25Md$. Son marché potentiel, s’il venait à être produit de façon économique à partir de ressources végétales, inépuisables, se chiffre en centaines de Md$.

 

Une rupture technologique et des facteurs clés de succès
Le procédé de Global Bioenergies présente deux avantages déterminants dans l’optique d’une industrialisation à grande échelle : d’abord, l’isobutène est un gaz qui se volatilise spontanément lors de la fermentation, ce qui évite d’avoir à le distiller : c’est l’économie d’une étape très coûteuse.Aussi, les produits dérivés de l’isobutène sont compatibles avec les infrastructures actuelles de stockage et de distribution. Cette complète compatibilité avec l’industrie existante est qualifiée aux Etats-Unis de « drop-in », et est considérée comme un atout déterminant.

 

Nous entrons dans une phase d’accélération de notre développement !
Grâce aux investissements de Masseran Gestion, filiale capital-risque de la Caisse d’Epargne qui accompagne le projet depuis début 2009, et au soutien d’OSEO (financements publics et label Entreprise Innovante), la société a réalisé la preuve de concept sur ce procédé, et dispose déjà d’un premier prototype en laboratoire.

La société, constituée d’une vingtaine de salariés principalement tournés vers la R&D, s’attache maintenant à développer le procédé, c’est-à-dire à améliorer son rendement et sa productivité. Nous préparons aussi la phase d’industrialisation du procédé, qui consistera à mener sa mise à l’échelle industrielle. Nous prévoyons ainsi la conduite d’essais en pilote industriel pour 2013.

 

GLOBAL ENERGIE en bourse

La société visera à concéder des licences aux leaders industriels des carburants et de la chimie,une fois les tests pilote achevés, c’est-à-dire une fois que la valeur industrielle du procédé aura été pleinement générée. A court terme, la société concèdera des options de licence, le premier pas vers une licence définitive. Une telle option de licence a déjà été attribuée à un grand industriel américain, pour une des applications du procédé.

La société cherchera également à répliquer le succès obtenu sur l’isobutène à d’autres molécules de la même famille, au propylène par exemple, associé à un marché proche de 100Md$.

 

Global Bioenergies a besoin de renforcer ses fonds propres et d’accroitre sa visibilité : ce sont les principales motivations de notre introduction en Bourse sur Alternext.

L’offre est ouverte jusqu’au 8 juin, 17h.

Pour participer à l’introduction en Bourse de Global Bioenergies, il suffit de prendre connaissance des modalités de l’introduction en Bourse.

 

 

Source : Communiqué : Global Bioenergies annonce avoir obtenu le Visa de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) en vue de son introduction en Bourse sur NYSE Alternext à Paris. Retrouvez toute les informations sur l’introduction en Bourse de Global Bioenergies en cliquant ici

Tag(s) : #PME vertes

Partager cet article

Repost 0