Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecologie et économie, en pleine crise ? L’examen de la seconde partie du Grenelle de l’environnement a débuté cette semaine à l’Assemblée nationale. Les députés ont à plancher sur les 250 articles du projet, sorte de "boîte à outils" des engagements pris dans le Grenelle I, qui divisent au sein même de la majorité.
 

Grenelle2-copie-1.JPG
NEW DEAL ECOLOGIQUE


En 2007, Nicolas Sarkozy voyait dans ce Grenelle, "l’acte fondateur d’un New Deal écologique". Trois ans après le lancement du grand débat national sur les problématiques environnementales, les députés ont commencé, mardi 4 mai 2010, l’examen de son texte d’application "technique", dans un climat de défiance et de scepticisme.

Grenelle 1 puis ...


Dix-huit mois après l’adoption à la quasi-unanimité de la loi Grenelle I, les résultats des élections régionales, le report sine-die de la taxe carbone et la petite phrase du président de la République, en mars, au Salon de l’agriculture - "L’environnement, ça commence à bien faire" - ont fait voler en éclat le consensus politique sur l’idée d’une révolution écologique. Et nul ne peut dire aujourd’hui quel sera le contenu exact de la loi au terme des trente heures de débat qui lui seront consacrées.


Le Parti socialiste menace de ne pas voter le texte, tout comme les Verts, plus très sûrs de cette loi, qu’ils jugent "vidée de son contenu" et qui n’est plus qu’"un astre mort", "un champ de ruines". De leur côté, une dizaine d’associations écologistes ont défilé, ce même 4 mai, devant l’Assemblée nationale. Greenpeace jugeant notamment que "novateur en matière de gouvernance, le processus du Grenelle a finalement accouché d’une souris".

Face à ces critiques, le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, a appelé les députés à "dépasser les intérêts particuliers, les conservatismes, voire les pressions qui se sont exprimées récemment pour conserver telle ou telle ancienne pratique", et à défendre un "monument législatif sans équivalent en Europe et dans le monde". Son appel sera-t-il entendu ? Les parlementaires vont devoir se prononcer d’ici le 7 mai.

 

 

C dans l'air, une émission particulièrement dynamique et fraîche avec un regard sur l'actualité critique, grâce à son présentateur et des invités toujours très impliqués. Du Service Public attrayant et enrichissant : à ne rater sous aucun prétexte !

 

 

Source : C dans l'air (France5)

 

Voir l'émission C dans l'Air d'Yves Calvi : Grenelle 2 : une souris verte

Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :