Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Greenpeace lance une campagne d'information sur les problèmes croissants qu'occasionnent l'utilisation massive de l'huile de palme dans l'alimentation. Déforestation et chute de la biodiversité pour des pays comme l'Indonésie qui pousse à la coupe massive de forêt primaire afin d'y planter des palmiers pour utiliser l'huile. Visé ? Nestlé, le géant Suisse et son fameux KitKat.


nestle_greenpeace_pause_kitkat_deforestation_huile_de_palme.jpg

Nestlé et l’huile de palme

Au cours des trois dernières années, la consommation d’huile de palme du groupe Nestlé a pratiquement doublé, pour s’établir aujourd’hui à 320 000 tonnes par an.

 

Cette huile de palme entre notamment dans la composition des barres chocolatées Kitkat. L’un des principaux fournisseurs auprès desquels le géant suisse de l’agroalimentaire s’approvisionne s’appelle Sinar Mas. C’est le premier producteur indonésien d’huile de palme.



L’Indonésie connaît l’un des plus importants rythmes de déforestation de la planète : l’équivalent d’un terrain de foot de forêt disparaît toutes les 15 secondes.

Les plantations de palmiers à huile sont l’un des principaux moteurs de cette catastrophe écologique.

Nestlé
doit réagir rapidement ! D’autres grands groupes ont, eux, déjà pris leurs distances avec Sinar Mas. Ainsi, suite à une campagne lancée au printemps 2008 par Greenpeace via un clip parodiant la publicité Dove, l’une des marques du groupe, Unilever a fini par résilier ses contrats d’approvisionnement avec Sinar Mas. Kraft a fait de même, un peu plus tard.

Dont acte !


Lien vers la pétition à signer : Demander à Nestlé de peser sur un arrêt de la déforestation en Indonésie(Greenpeace)


Source : GREENPEACE
Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0