Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du mouvement au capital de METNEXT. Météo France a perdu le contrôle de la société Metnext, sa participation passant de 52% à 33,33% à l'issue d'une augmentation de capital réservée à la Caisse des dépôts. MetNext développe de nombreux indices climatiques et cherche à se développer et exporter son modèle à l'international.

 

METNEXT-weather-indices.png

 

 

MetNext: la société

MetNext met au point des logiciels spécifiques censés répondre à une demande croissante de politique de flux tendu des commerces de distribution et de service. Concrêtement, par exemple, savoir anticiper pour un producteur de soupe les vagues de froids à venir et adapter ses lignes de production. Inversement, pour une société de desserts glacés de programmer les livraisons et gérer les stocks dans la grande distribution, avec les coups de chaud. 

Il existe aussi un indice Météorologique. METNEXT participe à la mise en place de garanties météorologiques associés à la vente de divers produits (séjours touristiques, offres d’énergie, de financements, bien de consommation…). Les garanties météo vous remboursent si la météo ne vous permet pas de profiter pleinement du produit acheté.

Cet arrêté des ministres de l'Environnement, de l'Economie et du Budget approuve une délibération du conseil d'administration de Météo France du 30 septembre 2011.

Cette délibération autorise la société à réduire sa participation dans Metnext, spécialisée dans la gestion du risque climatique, à l'occasion d'une augmentation de capital réservée à CDC Climat, filiale à 100% de la Caisse des dépôts.

A l'issue de cette opération, la participation de Météo France "a été ramenée de 52% à 33,33%"à la fin 2011.


MetNext et la CDC Climat

Cet arrêté des ministres de l'Environnement, de l'Economie et du Budget approuve une délibération du conseil d'administration de Météo France du 30 septembre 2011.

Cette délibération autorise la société à réduire sa participation dans Metnext, spécialisée dans la gestion du risque climatique, à l'occasion d'une augmentation de capital réservée à CDC Climat, filiale à 100% de la Caisse des dépôts.

A l'issue de cette opération, la participation de Météo France "a été ramenée de 52% à 33,33%"à la fin 2011.

La société est désormais détenue à 66% par CDC Climat, tandis que Météo France conserve le solde, a souligné M. Bardoux. La filiale de la CDC était déjà montée au capital de Metnext, à 48%, en reprenant début 2011 la totalité de la participation de Nyse Euronext (24%).

"CDC Climat est devenu l'actionnaire majoritaire et un investisseur de long terme de Metnext", a relevé M. Bardoux. "Météo France reste un partenaire important sur le plan de la recherche", a-t-il poursuivi.

 

MetNext : les exemples concrets

Les températures moyennes France ont été 5,2°C plus élevées en décembre qu'en décembre 2010 (S49-S52) avec absence totale de vague de froid ou même de simples coups de froid sur la majeure partie du pays. Les produits d'hiver (potages, thé) pâtissent sévèrement de cette situation. Les eaux minérales répondant à un besoin physiologique plus important d'hydratation répondent légèrement positivement.

Effet météo sur la consommation (cumul période S49 à S52 2011)

  • Potages : -12,8% par rapport à 2010
  • Thé : -5,2% par rapport à 2010
  • Eaux plates : +5,8% par rapport à 2010
  • Eaux gazeuses : +6,0% par rapport à 2010

Le mois de janvier a été en totale opposition, avec des répercutions inverses sur les produits de consommation.

 



Source : Communiqué NYSE EURONEXT et http://www.metnext.fr/

 

 

Tag(s) : #PME vertes

Partager cet article

Repost 0