Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelle pollution au large de Brest. Encore une, encore une volontaire ! L'Avion Polmar des Douane ayant repéré cette  pollution volontaire a ordonné au bateau suspecté son détour par la rade de Brest. Enquête. 

avion-polmar-pollution-maritime.jpg

 

L'avion POLMAR des Douanes Maritimes 

Le Kaltene, un tanker immatriculé aux Iles Marshall, a été dérouté vers Brest, où il est arrivé samedi matin. La veille, le navire de 185 mètres, qui avait quitté Donges à vide et se dirigeait vers le port anglais de Milford Haven, était surpris au large de la pointe Bretagne avec une trainée d'hydrocarbures dans son sillage. C'est un avion Polmar de la Douane de Nantes, en mission de surveillance, qui a détecté vers 15H30 la pollution, s'étendant sur 4 kilomètres de long et 100 mètres de large. Le Kaltene se trouvait alors à environ 140 kilomètres à l'ouest du rail d'Ouessant. « Au regard des preuves photographiques transmises par l'avion de la Douane, le procureur de la République de Brest a décidé de dérouter le navire, suspecté de pollution volontaire, sur Brest », explique la préfecture maritime de l'Atlantique.
A 19H30, un avion de surveillance maritime Falcon 50, de la Marine nationale, a décollé de la base de Lann Bihoué pour notifier son déroutement au navire. Ce dernier a obtempéré et fait route sur Brest, où le parquet a fixé à 500.000 euros la caution que l'armateur doit payer pour que son bateau reprenne la mer.
On notera que les cas de pollutions maritimes volontaires ont significativement diminué ces dernières années, en raison disent les autorités françaises du renforcement des moyens de surveillance et du durcissement des sanctions judiciaires à l'encontre des armateurs et capitaines de navires. Ainsi, en 2010, seul un cargo a été surpris en flagrant délit de pollution illicite au large de la Bretagne.

Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0