Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du coté des Etats-Unis comme du côté de l'Europe, les O.N.G. s'alarment de l'état des stocks des poissons et éditent une liste des poissons à consommer et à éviter et notamment ceux utilisés pour l’élaboration de la cuisine japonaise des « sushi » et autre sashimi et maki.

 

 thons-rouges-thunnus-thynnus.jpg

 

 

ONG de défense de l'environnement en état d'alerte

Le Fond de Défense de l’Environnement fondé en 1967 est le seul groupe des ONG environnemental ayant le plus réussis dans l’histoire récente des États-Unis. "Nous abordons les problèmes écologiques les plus sérieux avec : La science, les marchés innovants, les associations, les lois  et la politique, affirme son représentant activiste.

En Europe le WWF, Greenpeace ou la FNE s'alarment de l'exploitation des ressources halieutiques démeusurée.


Liste des poissons WWF et MSC

 peche-durable-poisson-a-eviter-wwf.jpg

 

Pour lire correctement voici le lien direct : POUR UNE PECHE DURABLE

MSC_iglo_WWF.jpg

logo du MSC pour une pêche durable

 


liste des sushis avec les correspondances des poissons (us)

 sushi_soutenable.jpg

 

 

Le sushi

Le sushi est un plat japonais. C'est, hors du Japon, un des plats emblématiques de la cuisine japonaise. Il est difficile de dater avec certitude l'apparition des premiers sushis. Ils seraient apparus aux alentours du Ve siècle av. J.-C., date à laquelle la riziculture s'installa au Japon.

 

Le sushi est une préparation de riz, et non pas de poisson. Ce riz, idéalement de bonne qualité et spécialement préparé avec du vinaigre, peut se marier avec toutes sortes d'ingrédients. Historiquement, le riz servait à la conservation du poisson.

L'ancêtre du sushi est le narezushi, mais est réservé à des gourmets très avertis, car la maturation est très longue.

 

Type de sushi

Le nigirizushi (握り寿司) consiste en une boule de riz vinaigré (shari) sur laquelle est posée un neta : une tranche de poisson cru ou cuit

Le makizushi (巻き寿司), le sushi le plus connu, est obtenu en prenant une feuille d'algue séchée (nori) en étalant dessus une couche de riz et sur le tout du poisson et des légumes. Il suffit alors de rouler l'ensemble et de « coller » la feuille d'algue en l'humidifiant. Le rouleau est ensuite découpé en tranches.

Le temakizushi (手巻き寿司 Lit. sushi roulé à la main) est un cône formé d'une feuille d'algue séchée remplie de riz et d'autres ingrédients (poissons, légumes, etc.).

Le Oshizushi (Lit. sushi pressé dans un moule puis coupé en carrés). Il est généralement constitué de deux couches de riz entre lesquelles on dispose les ingrédients (poissons, légumes, nori etc.) et il est surmonté d'un autre ingrédient. Le tout est pressé dans un moule rectangulaire dont le dessus et le dessous sont démontables. On mange des oshizushi à la main. C'est la plus ancienne forme de sushi. C'est le sushi le plus facile à assembler.

 

Les ONG comme la Commission Européenne, se disent préoccupées de l’essor de ces pratiquent qui utilisent sans discernement des poissons dont les stockes halieutiques diminuent dangereusement à l’image du thon rouge surpêches en Méditerranée.

 

 

 

Source : WWF , environmental defense fund - EDF, Wikipedia (sushi)

Signez la pétition pour une pêche durable sur le site : pour une pêche durable !

Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :