Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme nous l'indiquions dans l'un de nos derniers articles, il y a plusieurs semaine, Renault lance un concours de design pour sa légendaire 4L. Ce SUV des temps anciens, Renault souhaite, nous réapproprier ce modèle infatiguable et à la bouille aussi craquante que pût l'être la première twingo. 5,4,3,2,1 ... concours

 

image Renault 4Lectric

 

La crise de l'automobile et le "revival"

Définition revival: Renouveau d'une mode, d'un mouvement, etc. Renaissance

Depuis plusieurs années et l'arrivée en France de la Mini ou du PT Cruiser, la crise économique, nous pousse vers des références aux temps bénis, de nos années prospères. Issu d'une société automobile, ou tout un chacun se doit d'être libre et égaux de circuler, les constructeurs nous lancent notre bouée de sauvetage, sorte de cocooning auto, et besoin de "revival".

 

Et les exemples de manquent pas donc comme les Mini (et ses déclinaisons telles que One, Countryman etc) FIAT exhumant  sa nouvelle Fiat 500 aux couleurs lucratives, Citroën avec la DS, dépoussièrant tout sur son passage, et prochainement Renault avec sa célébrissime 4L, dont j'ai eut la chance de connaître et de conduire, notamment lors de mon service militaire (en gendarmerie plus précisément).

 

Concours RENAULT4EVER (Renault for ever / Renault pour toujours)

Comme nous le rappelle avec son article Leblogauto, histoire de célébrer les noces d’or de sa fameuse auto, Renault a lancé un concours sur la toile mettant en vedette la 4L ou plutôt une interprétation moderne de cette dernière. L’occasion de plancher sur une auto chic, simple, minimaliste mais pas minimale, passe-partout, mignonne et popu’  et de donner des idées au Losange ?

Selon le constructeur au Losange, l’objectif de ce concours consiste à “fédérer la communauté des graphistes architectes et designers du monde entier autour d’un projet exceptionnel : proposer un re-design de la Renault 4L selon les principes de l’économie circulaire à savoir rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme“, célèbre maxime chère à Lavoisier.

Pour mémoire, la Renault 4 ce fut une carrière longue de plus de trois décennies (1961-1994), huit millions d’unités, une exportation dans plus de cent pays avant de s’imposer comme une pièce prisée des collectionneurs aux quatre coins du monde, etc.

 

Source : Renault et Leblogauto

Tag(s) : #mobilité durable

Partager cet article

Repost 0