Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les banques sont elles sûres (lien classement BNP SG) ? Oui en France pour les particuliers. Mais les marchés restent méfiants et défiants face à certaines d'entres elles, comme la Société Générale. Refusant une vieille OPA de la BNP, la SocGen s'est lancé à corps perdu dans la maximisation financières, avec moultes effets spéculatifs (dont les ETF ...). Plus grosse que le boeuf la grenouille ? Cette restructuration pourrait atteindre au total « 1.000 emplois, voire plus » en intégrant les suppressions de postes à l'étranger, conclut une source à Société Générale.

 

 

Licenciements à la Société Générale : Plan social déguisé ?


C’est la question que se posent les syndicats après la forte augmentation du nombre de licenciements dans la banque d’investissement cet été…

 

A mi-novembre 2011, la Société Générale vient d'annoncer que la banque va pousser cette restructuration en montant le chiffre des départs à  « 1.000 emplois, voire plus » en intégrant les suppressions de postes à l'étranger, conclut une source à Société Générale.

 

De quoi conserver avec quelques cessions d'actifs, un ratio de fonds propres « core » Tier-1 satisfaisant répondant au standard de Bâle III.


Avec un rythme de quarante licenciements mensuels entre juillet et août, essentiellement en banque de financement et d’investissement contre une quinzaine habituellement, la Société Générale sans le communiquer, semble imiter ses concurrents qui ont massivement réduit leurs effectifs depuis trois mois.

De quoi suscité l’inquiétude des syndicats qui n’ont nullement été informés d’un quelconque plan de licenciements. Plusieurs membres des syndicats ont d’ailleurs fait savoir qu’ils envisageaient la confrontation judiciaire. « S’ils disent qu’il n’y a rien et qu’ils continuent de licencier par dizaine, on ira au tribunal pour faire dire qu’ils procèdent à des licenciements individuels visant à éviter la charge d’un plan social pour motif économique », a fait savoir une source syndicale à l’agence Reuters.

Par ailleurs, certains salariés seraient poussés à la faute ou au départ, notamment au sein de l’activité fusions et acquisitions dirigée par Thierry d’Argent. « En 2010, j’ai contribué à hauteur de 10% des revenus de la division et j’ai reçu le même bonus que les derniers arrivés », précise l’un d’entre eux. « La direction a clairement fait tout ce qu’elle pouvait pour me décourager et me forcer à partir. »


Sur les autres métiers en difficulté de la BFI, certains cadres se voient simplement et purement proposer des chèques. « A mon retour de vacances, la direction m’a proposé un chèque pour partir, en me faisant comprendre qu’une action en justice n’était pas sûre d’aboutir et ne déboucherait pas nécessairement sur unecompensation (...) 

 

Licenciements à la BNP 

Mais ce sont aussi toutes les banques qui sont touchées. Des banques coupent dans leurs effectifs de BFI (banque de financement et d'investissement). La BNP va aussi faire fondre ses effectifs. Et ce n'est pas la seule en France, puisqu'après la Société Générale, la BNP c'est au tour du Crédit Agricole CA CF (Crédit Agricole Consumer Finance ) et même la "prestigieuse" UBS (Union des Banques Suisse). Rien ne va plus ...

 

LICENCIEMENTS au Crédit Agricole

C'est malheureusement au tour du Crédit Agricole qui annonce un plan de licenciement avec réduction drastique des effectif dans la BFI. La Banque verte annonce aussi des pertes importantes et des plans d'économies.

 

Licenciement dans les banques Européennes (source LaTribune.fr)

Les principales suppressions de postes annoncées ces derniers mois par les banques européennes :

Royaume-Uni
HSBC : 30.000 emplois supprimés (10% de l'effectif total)
Lloyds Banking : 15.000 (14%)
Barclays : 3.000 (2%)

Suisse
UBS : 3.000 (5,4%)
Credit Suisse : 2.000 (4%)

Allemagne
Commerzbank : 7.000 (11%)
HSh Nordbank : 900 (30%)

Espagne
Bankia 2.900 (10%)

Italie
Intesa Sanpaolo : 4.000 (5%)

Pays-Bas
ABN Amro: 2.350 (9%)

Scandinavie

Nordea 2.000 (6%)

 

 

Source :   NEXT-FINANCE / LaTribune.fr 

www.durableo.fr : Les banques sont -elles sûres ?  

Tag(s) : #économie

Partager cet article

Repost 0