Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'année en année le voile se lève sur le thon rouge. De la baisse des prises à sa biologie, les données inquiètent. L'Europe est en passe de réagir : il y a urgence !


sepeche-de-thon.jpg
affiche de sensibilisation à la surpêche du thon et à l'épuisement des stocks


Suite aux Organisation Non Gouvernementale, enmenées par Greenpeace, L'Union Européenne est en passe de prendre une position ferme sur les suites à donner face aux stocks de thon.

Le marché des thonidés ayant vu son prix de vente s'envolé et sa recherche dans toute les mer du globe s'intensifié, il était jusque là difficile aux pays "pécheurs" de prendre une descicion ferme. Pourtant l'Italie vient d'annoncer l'arret de sa pêche. L'Italie, l'Espagne et la France sont représentent 50% des quotas de pêche Européens.


La place du Thon en France

A cette occasion, et sous la pression des faits, la France à travers de Jean-Louis BORLOO, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le Climat, Bruno LE MAIRE, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, et Chantal JOUANNO, secrétaire d’Etat chargée de l’Écologie, présenteront la position de la France à l’occasion de la prochaine réunion du PNUE sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) qui aura lieu du 13 au 25 mars à Doha.

Mais cette déscision serait déja arrété comme l'a indiqué l’Elysée au Monde, lundi 1er février : la France prendrait parti pour l’interdiction de la commercialisation de ce poisson dont les stocks diminuent à toute vitesse.

Une pression accrue sur la pêcherie espagnole et de fait sur toute l'Europe.

Une demi victoire pour les "écologistes", car pour l'heure tout est encore à faire et il faut continuer à suivre l'évolution des stocks.



Stocks de thon rouge (Thunnus)

Si encore avant 2008, le stocks de thon pouvaient préter à discussion, certains avançaient l'existance de "2 stocks" de thon rouge, à l'heure actuelle, cette question n'a plus lieu d'être posée. Il n'y a qu'un stock de poisson répertoriés ce qui de facto montre l'urgence à arréter l'exploitation de cette ressource, sous quelques forme que se soit : steak, sushi, sashimi ...

Pêche durable et ancestrale

Le classement en annexe 1 à CITES  (à Doha) entraînera l’arrêt de la pêche en haute mer, et toucherait donc les 28 thoniers senneurs que comptait encore la flotte française en 2009 notamment en Méditérannée (port de Sète, Marseille ...). Les thoniers senneurs, ces industriels de la pêche, ne pourront donc plus pêcher. En revanche, les pêcheurs artisanaux doivent pouvoir continuer à pratiquer une pêche durable et millénaire dans une ZEE qui serait étendue à des zones où on peut pêcher le thon en quantité suffisante, plus au large.



Source : http://www.euractiv.fr/ ,  IFREMER,  Greenpeace (lettre à M. Le Ministre de la pêche)
Tag(s) : #environnement

Partager cet article

Repost 0