Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un site d'information sur le commerce équitable, pour sensibiliser les Français à ce mode de consommation qui promet une juste rémunération aux producteurs du sud, a été lancé lundi par l'Institut national de la consommation (INC).

 

 

 

 

L'INC lance un site d'information sur le commerce équitable :

www.jeconsommeequitable.fr, qui propose des définitions, enquêtes, reportages vidéos... est l'un des volets d'une campagne commandée par les secrétariats d'Etat à la Consommation et à l'Ecologie.

Contrairement au bio, "où il y un label unique officiel et on connaît bien la promesse", il existe pour le commerce équitable "plusieurs labels, plein de marques.

 

 

www.jeconsommeequitable.fr

Les consommateurs un peu avertis savent globalement que ça aide les petits producteurs du sud. C'est beaucoup plus compliqué à expliquer", a indiqué à l'AFP Jean-Pierre Loisel, directeur des projets et partenariats à l'INC.

 

Selon un sondage TNS Sofres pour l'INC, "seule une personne sur cinq semble avoir intégré le commerce équitable dans ses habitudes de consommation". Près des deux tiers des Français (62%) disent avoir déjà acheté des produits issus du commerce équitable, mais 42% déclarent ne pas connaître le principe dans les détails.

 

Un tiers des sondés (34%) invoquent un prix plus élevé comme frein à l'achat, mais il y a souvent aussi "des doutes sur la réalité des garanties quant au niveau de l'aide apportée aux petits producteurs", relève l'INC.

"Seules 15% des personnes interrogées ont une vision claire de la part du prix payé au petit producteur et 13% arrivent à faire la différence entre les labels du secteur", ajoute le sondage, effectué les 15 et 16 septembre auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face à face.

 

 

logo-fairtraideEn avril, le gouvernement a mis en place la Commission nationale pour le commerce équitable (CNCE), avec pour mission d'examiner les systèmes de certification existants (Max Havelaar, Ecocert...) et de vérifier le respect de critères fondamentaux avant de leur accorder "une reconnaissance spécifique".

 

L'année dernière, les ventes de produits équitables en France ont progressé de 14% à 287 millions d'euros, selon l'association Max Havelaar, qui labellise 95% des produits équitables.

 

 

 

 

Source : boursorama

Tag(s) : #économie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :