Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Biocar : voiture électrique française. Le jeune fabricant dieppois de véhicules électriques BIOCAR Automobile a démarré sa production avec le marché britannique en ligne de mire. Le projet d'une berline  hybride de 4 places est en route ! Présentation.

 

biocar-voiture-electrique.jpg

 

Il aura fallu attendre la fin de l'année dernière pour que les deux associés fondateurs de Biocar aient véritablement la certitude qu'ils auraient les moyens d'aller au bout de leur projet. Présenté en juillet dernier à l'hippodrome de Dieppe, le véhicule électrique sans permis (45km/h, 80km d'autonomie) imaginé par Grégory Gambarara et Marcos Martins, adoubé par les collectivités locales -l'agglomération Dieppe Maritime en tête- n'attendait plus alors qu'un plan de financement bien ficelé.

 

 

BIOCAR AUTOMOBILE: en quelques dates

En 2010 Biocar, présente un prototype au Mondial de l'Automobile de Paris. 

2011 Implantation de Biocar en juillet sur le port de Dieppe. 

2011 Biocar boucle son financement en décembre. 

2012 Lancement de la production. Biocar prévoit de commercialiser une centaine d'unités dans l'année.

 

voiture-electrique-Biocar.jpg

véhicule électrique française BIOCAR Automobile

 

Avec l'accord bancaire finalisé à l'automne et le soutien de la Région acté mi-décembre 2011, la production pouvait démarrer! Accueilli à bras ouvert par le syndicat mixte du port de Dieppe, Biocar s'est implantée en bord à quai Chaussée de l'Arques, un site historiquement dévolu aux activités maritimes. Tout un symbole pour une cité portuaire qui joue à fond toutes les cartes de la réindustrialisation, même modestes telle l'implantation de cette TPE qui envisage de créer une dizaine d'emplois dans les trois ans.



Demandes fortes sur le véhicule utilitaire

Une première fournée d'une douzaine de véhicules est actuellement en cours de livraison. La production des premières unités s'est partagée dans un premier temps entre Dieppe pour la mécanique et Montargis pour l'électrique, siège du bureau d'études Technical Studio, partenaire de Biocar à l'origine du premier prototype de la marque.

Courant mai, l'ensemble de la production doit être rapatrié sur les quais de la ville portuaire, assure Grégory Gambarara.

biobox_vehicule-electrique-biocar.jpg

BIOBOX : véhicule utilitaire électrique de BIOCAR Automobile

 

Une production qui se concentre pour l'heure sur un modèle de véhicule utilitaire développé par Biocar (9.200€ HT sans équipements spécifiques), «modèle sur lequel il y a le plus de demande», reconnaît le dirigeant qui travaille au développement de son offre en lien avec l'activité des membres du cluster dieppois Vialog qui regroupe notamment des opérateurs de la logistique locale. Le véhicule utilitaire, modulable en fonction des exigences des clients, devrait représenter près de 80% des livraisons programmées pour 2012, estime Grégory Gambarara.


À la conquête du marché britannique
Mais dans les mois et les années qui viennent c'est Outre-Manche que le développement de Biocar pourrait se dessiner, si l'on en croit son fondateur. «Notre stratégie commerciale consiste à avancer par cercles concentriques pour toucher des marchés proches de chez nous, car cela rend le suivi de clientèle plus facile». Un cercle qui en s'agrandissant quelque peu devrait sans peine toucher les côtes anglaises: «après tout, nous ne sommes qu'à 100km de Londres!», lâche Grégory Gambarara. Grâce à Vialog et à l'action de son commercial sur les iles Britanniques, Biocar a ses entrées sur un marché que la jeune PME dieppoise compte bien intégreravant la fin de l'année ...



Source : Entretien réalisé par Guillaume Ducable pour journal des entreprises et http://www.dieppe-meca-energies.com (logos et photos)

Tag(s) : #mobilité durable

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :