Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On en parle de plus en plus, ils sont en phase de développement ou même en test aux Etats-Unis. Ils révolutionneront notre consommation énergétique et seront "obligatoirement" installés à moyen terme dans toutes nos habitations : je veux parler des Smart Grid. Un Smart Grid qu'est ce c'est, pourquoi c'est faire, ou en est on en France et en Europe ?


Définition Smart Gridet et réseau intelligent

Le terme Smart Grid désigne le concept d’un réseau de transmission et de distribution de l’électricité intelligent. Il vise des innovations technologiques et de services avec des évolutions potentielles importantes sur l’ensemble de la chaîne industrielle, des systèmes électriques à la gestion des interfaces clients. Il est caractérisé par une production et un stockage décentralisé de l’énergie, ainsi que des flux bi directionnels de l’énergie, le tout contrôlé grâce à un réseau de communication global, multi services, fiable et sécurisé.



Un réseau intelligent est un réseau électrique capable d'intégrer de manière efficiente les actions de l'ensemble des utilisateurs (producteurs et consommateurs) afin de garantir un approvisionnement électrique durable, sûr et au moindre coût. Un tel réseau recourt à des produits et services, dites technologies Smart Grids, associant les technologies de l'information, de la communication, de l'observation et du contrôle, avec pour objectifs de :
  1.  Faciliter l'intégration de la production décentralisée ou intermittente,
  2.  Rendre actif le consommateur au sein du système électrique,
  3.  Fournir au consommateur l'ensemble des signaux permettant un pilotage efficace de sa consommation,
  4.  Réduire significativement l'empreinte environnementale du système électrique.
Le Smart Grid est aujourd’hui à l’état de concept expérimental et il n’existe pas de filière industrielle à proprement parler. Il règne notamment la plus grande incertitude sur le standard technologique de demain et il semble difficile, voire illusoire, d’avoir un modèle universel du Smart Grid figé dans le temps. Le Smart Grid ne peut en effet être qu’une construction en devenir, élaborée à partir d’objectifs fonctionnels partagés par les acteurs du système et appelée
à s’enrichir au fil du temps en fonction de l’évolution du contexte.

Les Smart Grid en France

En France, de nombreux acteurs de l’énergie se sont néanmoins déjà positionnés sur la 1ère brique de la mise en place du Smart Grid : le Smart Metering (ou « comptage intelligent »), les géants de l’informatique et des télécoms américains se battant déjà pour être aux premières loges de cette évolution.

le Smart metering
le Smart metering est une chaîne technologique de comptage (mesure, acquisition, rapatriement et traitement de données de comptage). S’appuyant sur des technologies communicantes, il vis à rapatrier de manière automatisée, les mesures de consommations (énergie, électricité, eau, …) ou de capteurs ou d’appareils de mesure disséminés dans la ville ou dans l’habitat, vers des utilisateurs qu’ils soient gestionnaires de réseaux, fournisseurs ou clients consommateurs.

Objectif :
Pour le particulière avaoir une meilleure compréhension de ses consommation pour en avoir une meilleure maîtrise et  pour les professionnels avoir le contrôle en temps réel de la charge distribuée et une couverture des besoins techniques de maintenance et d’optimisation des infrastructures.


Potentiel de croissance des Smart Grid

Des acteurs reconnus sur la chaîne de valeur (fabricants de compteurs, opérateurs télécom, gestionnaires de réseaux eau, gaz, électricité, …) : des grands groupes (Legrand, EDF, GDF SUEZ, ALSTOM, AREVA, FRANCE TELECOM, …) et des PME
- Des initiatives clés d’industriels nationaux :
  • Projet de mise en place de compteurs intelligents (LINKY) d’ERDF
  •  Réponses de la part d’énergéticiensà l’appel à manifestation d’intérêt démonstrateurs de l’ADEME sur lesréseaux et systèmes électriquesintelligents intégrant les énergiesrenouvelables (17 réponses)
  • coordination de la France via GDFSUEZ du projet européen EU-DEEPde 2004 à 2009 ayant conduit à denombreuses recommandations pour l’ensemble des acteurs et à
    l’élaboration de business models.
Un marché à fort potentiel en Europe et à l’international, couvrant de nombreux segments industriels (infrastructuresréseaux électriques, compteurs, automatisation, appareils électroménagers, technologies innovantes de l’information et de la communication, …) sur lequel la France dispose d’acteurs importants

- Une montée en puissance qui sera accompagnée par la mise à disposition progressive de nouveaux services au fur
et à mesure de la sensibilisation des clients finaux aux problématiques de l’énergie

- Un contexte qui pousse au développement du Smart Grid : efficacité énergétique, indépendance énergétique, intégration des EnR, prise en compte des véhicules électriques, volonté de limiter la pointe électrique hivernale, …

- Une volonté affichée de la Commission Européenne de faire avancer le Smart  Grid au niveau européen via l’« European SmartGrids Technology Platform »

- Des positions fortes à aller chercher sur un marché émergent et ouvert : au stade de recherche / démonstration, les
technologies et standards ne sont pas encore arrêtés. Aucun pays, ni acteur, n’ayant pris pour le moment le leadership
du Smart Grid, même si les annonces d’investissement se multiplient - L’examen en cours des modalités de déploiement des compteurs communicants (35 millions de compteurs à horizon 2017) et le suivi de l'expérimentation en cours pour le déploiement de 300 000 compteurs communicants

- Des possibilités d’expérimentation sur certains territoires, notamment insulaires avec les Départements


Attention néanmoins Une filière encore loin d’être structurée, les contours du concept même de Smart Grid restant encore flous avec un foisonnement de technologies non matures
- Certaines composantes indispensables au développement du Smart Grid qui ne sont elles-mêmes pas matures : stockage de l’énergie, ENR, production décentralisée, …
- Peu d’acteurs français leaders sur le secteur des logiciels et des services informatiques.


Source : MEEDDM
Tag(s) : #économie

Partager cet article

Repost 0